La sociocritique d’Edmond Cros

La crise du symbolique et la nouvelle économie psychique Annie Bussière, Institut International de Sociocritique Annie Bussière, I.I.S.

La question du patrimoine engage celle du Père et de la transmission symbolique.Or, il se trouve que, de nos jours, la figure du Père est fortement contestée.D’où les questions : le Père assure-t-il encore la Transmission ? Si oui, que transmet-il ? En passant de l’économie industrielle du XIXè siècle à l’économie financière du néolibéralisme, nous sommes passés d’une économie de la névrose, bâtie sur le refoulement, à une économie de la perversion fondée sur la jouissance. L’économie industrielle s’achève en (...)

Derniers articles

  • Sociocritique / Sociocrítica (1967-1983) – De la démarche empirique à la théorie -

    , par Edmond Cros

    Cet article vise à compenser certaines absences et à compléter des présentations ou des synthèses mises en ligne qui présentent des rappels historiques tronqués ou des inexactitudes. Les études publiées par Edmond Cros ont été en effet généralement mal diffusées en France, en grande partie, en raison du cloisonnement des disciplines universitaires. C’est pourquoi il peut être utile de rappeler comment est née la théorie qu’il propose et comment elle s’est développée dans un réseau international de centres de recherches (Institut International de Sociocritique) regroupés autour de revues spécifiques : Imprévue, Co-Textes, éditées au CERS de l’université de Montpellier, et Sociocriticism qu’il a fondée alors qu’il était Andrew W. Mellon Visiting Professor à l’Université de Pittsburgh et qui est maintenant dirigée par Antonio Chicharro de l’Université de Grenade.

  • La notion de Totalité - Structures binaires et morphogenèse. -

    , par Edmond Cros

    EC aborde les notion de totalité et de système qu’il considère comme centrales. Il montre les modalités de l’inscription de la Partie dans le Tout, dont émerge un tiers terme avant de s’intéresser au Tout qui est dans la Partie, en rappelant que la notion de morphogenèse repose sur ce postulat. Il en (...)